L’Eau d’Ikar,
ou le souffle du maquis
L’Eau d’Ikar, c’est la rencontre de l’élégance et du charme sauvage de la garrigue. À l’origine de cette fragrance entre ciel et mer, une “Eau de Lentisque” que Philippe d’Ornano a retrouvée dans le dressing de son père. Une eau qu’il a tant portée et qu’il a voulu sublimer. Comme un hommage à sa Corse natale.

L’Eau d’Ikar, c’est aussi une métaphore.

Un clin d’oeil à la mythologie grecque. Le désir de s’élever du personnage d’Icare, d’approcher la lumière jusqu’à s’en brûler les ailes. Une dualité entre fraîcheur des cieux et chaleur des astres, que traduit l’envolée fusante posée sur un lit de cuir et de bois.
L’Eau d’Ikar, c’est, enfin, le lentisque, cette résine du maquis aux nuances vertes et mordantes, domptée par la douceur d’un sillage enveloppant.
 
Une escapade verte
boisée et chyprée
Eau d'Ikar 100 ml

La gamme Eau d'Ikar

Un hespéridé frais et boisé, riche de belles essences

Parfum homme - hespéridé, frais et boisé

Contenance : 100 ml

Nouveau prix 120,00 €

Un flacon œuvre d’art…
La fragrance s’habille d’un flacon aux influences artistiques qu’affectionne Isabelle d’Ornano. Un écrin cristallin, limpide, sculpté en creux d’une aile abstraite, pure et transparente et d’un buste d’homme travaillé dans l’épaisseur du verre – œuvre de Bronislaw Krzysztof.
Une escapade verte, boisée et chyprée
Un voyage en Corse, aux couleurs du lentisque, dont la verdeur fusante imprègne chaque instant. Un chemin parsemé de la fraîcheur des agrumes, de la lumière du jasmin. L'accord chypré et boisé nous plonge dans la chaleur brûlante du maquis. Le Ciste, résine iconique de la Méditerranée, teinte l’ensemble de lueurs ambrées et cuirées. L’iris en adoucit les contours. Un sillage chic, inattendu et racé.