Inscrivez-vous à la newsletter Sisley et profitez de nos offres privilèges et de nos conseils beauté.

En indiquant votre adresse e-mail ci-dessus, vous acceptez de recevoir la newsletter SISLEY.
+ d'infos sur vos données personnelles

Retour

Les élèves des Gobelins réinterprètent la publicité d’Eau d’Ikar

Le partenariat forgé entre Sisley et l’école des Gobelins se perpétue… Des élèves photographes ont réinterprété sans filet le visuel publicitaire du parfum masculin Eau d’Ikar.

Une alliance artistique…

Sensible à l’art et aux nouveaux talents, Sisley a tissé depuis plus d’un an un partenariat avec l’école des Gobelins. Etant une référence internationale dans les domaines de l’image, de la photographie et du design interactif, l’école des Gobelins regorge de talents et de créativité.

Sisley avait soutenu en mai dernier la mise en lumières de la façade et de certaines pièces du Musée Picasso réalisée par les élèves de la formation « Graphiste Motion Designer ».
Cette opération couronnée de succès renforce le lien entre Sisley et les élèves de l’école des Gobelins.

Une démarche créative…

Quelques mois plus tard, un challenge fut lancé par Sisley aux élèves photographes dans l’optique de réinterpréter le visuel publicitaire du parfum masculin Eau d’Ikar.

Vive et inattendue, cette fragrance masculine est construite autour du Lentisque, arbuste des maquis de Méditerranée. Des fleurs élégantes et raffinées accompagnent l’absolu de Lentisque aux évocations suaves et chaudes. Des bois enfin, sombres et puissants, développent les notes sensuelles et séductrices du Lentisque cœur.

Le mythe d’Ikar évoque le courage et la fantaisie. La fragilité et la vaillance. Un homme prêt à commencer une aventure. Un homme qui n’a pas peur de regarder le ciel. Le flacon du parfum, cristallin, limpide, sculpté en creux d’une aile abstraite et d’un buste d’homme devient le symbole d’un mythe revisité.

A partir de quelques lignes directrices, les élèves ont pu laisser libre cours à leur imagination.

Entourés d’une équipe pédagogique, de professionnels et des conseils bienveillants des équipes marketing Sisley, les étudiants ont présentés au total 30 visuels dont 6 ont été sélectionnés par la fondatrice de Sisley.

Des propositions talentueuses…

S’inspirant du mythe d’Ikar et des émotions évoquées par le sillage de la fragrance, les travaux réalisés sont de véritables témoignages personnels. Plongez dans l’univers d’Ikar revisité par les élèves des Gobelins au travers de leurs visuels publicitaires et d’une vidéo des coulisses du travail accompli avec passion, inspiration et professionnalisme.

- Allyssa HEUZE -

Libre, fort, courageux, c’est le torse bombé que je défie le ciel. Les ailes déployées, au-delà des ombres qui me retiennent à ma terre, à mes arbres, je m’envole.

- Hugo SIBUT-PINOTE -

Tendre la main et effleurer son rêve du bout des doigts. Viser l’inaccessible pour parvenir à la lumière. Sortir de l’ombre et assouvir ses désirs. Oser l’audace, porter Eau d’Ikar.

- Charlotte DEREGNIEAUX -

Cette composition dynamique met en avant la sculpturalité du flacon et de l’homme. Les lignes dorées font entrer le soleil dans ce tableau et provoquent le mouvement, l’instabilité chez le personnage.

- Léonard Mechineau -

Ile grecque de la mer Egée, Ikaria doit son nom à la mythologie. Les teintes bleutées rappellent les eaux claires de la Méditerranée, invitent au voyage. La main largement ouverte au creux des omoplates suggère la force tranquille de cet homme qui se sent pousser des ailes.

- Sasha MONGIN -

En 1815 Anna Atkins réalisait le premier herbier en cyanotipe.

Les notes vertes et croquantes du parfum sont transcrites dans cette image au travers d’un herbier réalisé à l’aide de cette même technique. Signature artistique forte, elle apporte modernité et contraste au visuel tout en exprimant le caractère aérien du parfum.

- Romain BOE -

L’homme Sisley est un homme accompli, libéré, dont la fougue et l’ambition ont toujours été tempérées par une certaine dose de sagesse et de prudence. Il manie avec perfection la baguette de l’orchestre de sa vie personnelle tout en s’autorisant une certaine dose de folie qui lui permet de connaître à nouveau l’excitation de l’inconnu. Il sait se libérer de ses repères routiniers pour entretenir son plaisir et son désir de toujours aller plus loin, de faire mieux…

Une inspiration qui se transmet…

Inspirés par les travaux des étudiants des Gobelins, 3 artistes ont partagé leur interprétation du parfum sur leur page Instragram.

@l_adrien

@oliviermorisse

@jabbourjoseph

Produits associés

A voir aussi...

Laisser un commentaire

Vous devez être membre pour laisser un commentaire.

Connexion